Il restait donc des braises sous la cendre. La résignation était pourtant proche quant à espérer revoir ce groupe sous un visage solidaire. Le feu est finalement reparti en Isère et de belle manière. Pourtant privé de plusieurs ressources (Dubois, Wane, Sourigues, Henderson) , ce que l’on pensait définitivement abîmé a revu le jour lors d’une visite périlleuse chez les secondes au classement. La prise de conscience est à valoriser, chacune a fait un pas en avant pour que ne soit pas définitivement gâché ce qui auparavant était un puit de sensations et de plaisirs partagés. “Cet esprit est celui qui vous mènera au maintien en NF1” a prononcé l’entraîneur de la Tronche à la fin du match, l’espoir demeure donc qu’aucun médiocre ne vienne arroser les flammes… Un regret de taille néanmoins, celui de compter deux blessées supplémentaires à l’infirmerie :
– Marion Pujos victime d’une entorse à la cheville rejoint Valérie Dubois chez le kiné
– Ophélie Irabé se luxe l’épaule et sera indisponible pour au moins 3 semaines
Les conditions d’entraînement vont donc rester insuffisantes…Le nuages noir laissera bien place à une éclaircie…

Vous désirez nous rejoindre?

Vous voulez faire partie d'une équipe dynamique, dans une ambiance familiale et conviviale ? 

Vous souhaitez participer à l'animation, devenir parent référent ou avez les compétences pour devenir coach,  l'USO Basket a toujours besoin de bénévoles.