Visage bien connu de la CTC de part son investissement avec le RBB, plusieurs fois entraîneur chez les plus jeunes, Hugues Pigelet est aujourd’hui à la tête de l’équipe fanion Garçons, nos beaux gosses!! Nouveau challenge pour ce technicien, nouvelle ère pour ce groupe en pleine reconstruction: le plaisir avant tout!!!!

 

– Le club t’a souvent vu officier sur le banc chez nos équipes jeunes, jamais en Séniors. Comment s’est passé ton recrutement pour diriger nos beaux gosses de SG1? 

Cela fait plusieurs années que je coache des groupes seniors, mais toujours dans les Landes. Le club cherchait un entraineur local pour le groupe SG1. Alors étant déjà entraineur au club nous avons, avec les dirigeants, pris un engagement commun de démarrer un nouveau cycle, une nouvelle aventure pour les SG1.

– La saison 2019/20 a été plutôt compliquée pour ce groupe. Quels sont tes mots, tes angles d’approche sportifs et humains pour démarrer cette nouvelle ère? As-tu un objectif sportif? 

D’abord remettre l’humain au centre du projet. Se servir de la saison passée pour rebondir et retrouver du plaisir d’être ensemble, de partager des bons moments. La notion de groupe est essentielle, et chaque membre est indispensable pour le groupe.

D’un point de vue sportif l’objectif est aussi une notion de plaisir à retrouver et de se maintenir en R1.

– On imagine que ce n’est pas toujours facile d’exister face à la Nationale Féminine 1 qui est la vitrine du club depuis maintenant quelques années. Comment faire retrouver sa place au basket masculin dans notre club? 

Cette sensation d’exister ou pas n’est pas le plus important. C’est normal que les SF1 soient plus mises en lumière mais c’est d’abord grâce à leurs performances, leurs envies et leurs états d’esprits…..alors tout cela ce n’est pas une histoire de niveau.

A nous aussi maintenant de donner envie, de créer cet état d’esprit qui fera que les jeunes du club s’identifient à nous et souhaitent au fond d’eux venir nous rejoindre.

– Peux-tu nous présenter ton assistant, Dominique Stanislas, débauché du Stade Montois? 

Stan est un joueur que j’ai recruté quand j’étais à Arboucave en R2. Nous avons tout de suite eu une confiance commune. Nous parlons le même basket. On s’était mis d’accord qu’à la fin de sa carrière de joueur on entraînerait ensemble. Très gros shooteur extérieur, il possède une belle culture basket et une vraie lecture du jeu .

On est très complémentaire. Ayant joué que dans les landes il va m’aider à insuffler le meilleur état d’esprit possible pour réaliser nos objectifs.

 

– Un dernier mot à l’attention de ton équipe

Ayez confiance en vous, nous on a entière confiance en ce groupe et emmenons avec nous tout le club.

Vous désirez nous rejoindre?

Vous voulez faire partie d'une équipe dynamique, dans une ambiance familiale et conviviale ? 

Vous souhaitez participer à l'animation, devenir parent référent ou avez les compétences pour devenir coach,  l'USO Basket a toujours besoin de bénévoles.